J'ai passé une sous-couche spécial bois, permettant de revenir à une teinte plus brute. Bien sur, j'ai fait une marche sur deux pour pouvoir monter et descendre, pas bête, hein ?

Ensuite passage de 3 couches de vernis : la teinte est volontairement plus claire que l'originale, afin de se rapprocher de celle des lambris et de la porte d'entrée.
La contre-marche sera de cette manière bien intégrée au reste.

Ensuite, on passe aux autres marches : pour l'instant cela brille, mais cela va s'atténuer avec le temps et la poussière.