On a protègé au maximum les fenêtres et hop en avant les rouleaux !

Et voilà, comme après un tour de magie (d'une journée) la première couche est passée de partout.

Cela aggrandit visuellement la pièce, qui se trouve beaucoup plus lumineuse.

Voici, je crois, la première photo des "nouvelles" toilettes.

Idem pour le cagibi.

Là c'est le décrochement que l'on a du faire au niveau du plafond afin de pouvoir ouvrir les fenêtres.