Les portes et les bouts de cloisons en moins.
J'en profite pour essayer de simplifier l'électricité : il y avait des boites de dérivation de partout, difficile de s'y retrouver, c'est mon père qui était électricien, pas moi.

Pour l'instant on n'envisage pas de casser le plafond, c'est trop de boulot et on ne sait pas ce qu'il y a au dessus.
Cependant, cela va être difficile de rattraper les différences de niveaux et de cacher tous les fils, à moins de faire un faux plafond.

La pièce est encore plus grande, on a hâte de la voir en été, baignée de lumière, enfin on est sûr qu'elle sera plus lumineuse certainement qu'avant.

J'ai ouvert le caisson qui enferme l'évacuation de la salle de bain du deuxième, afin de voir si on pouvait le réduire un peu.
Là, c'est la douche froide si je puis dire : les tuyaux en terre cuite sont en très mauvais état et il y a très nettement des fissures par lequelles les eaux usées doivent fuirent... dans le salon.

C'est un sacré vice caché, et après avoir fait couler de l'eau dans la baignoire, ça fuit effectivement, du moins ça suinte à grosses gouttes : comment les anciens propriétaires pouvaient-ils ignorer cela ?

Je savais que j'aurai de la plomberie à faire, mais là une évacuation comme celle-là, c'est autre chose.