La première étape consiste à isoler le murs des fenêtres.

Marcel monte des rails de placo de 70mm et on y insère de la laine de verre.

Ensuite coupe et pose des plaques de plâtre.

Le lendemain, j'ai passé une sous-couche glycéro, apportée par Marcel, spéciale pour les murs abimée : le problème est que cela a eu pour effet de décoller certains bouts de papiers restant.

Si nous avions su, nous aurions essayé la peinture pour décoller d'avantage de papier.

Deux après, Marcel a attaqué l'enduit composé de chaux, de map et d'eau.

Quand on a le coup de main cela va très vite.

Il a su donner un joli effet qui a l'avantage de caché les défauts des murs et de donner un style ancien.

Emilie surveille toute l'opération depuis le couloir.

Ensuite Marcel a dosé deux tons de rose et a teinté l'enduit au pinceau.

Il faudra deux couches et un bon séchage pour obtenir la couleur désirée.

Nous avons décidé de faire le murs donnant sur l'extérieur un peu plus foncé.

En tout cas Emilie à l'air ravie de la tournure que prend sa chambre.
En attendant que cela sèche et que l'odeur s'estompe, Emilie dormira dans notre chambre.