Ensuite à l'instar des chalets suisses de mon enfance, l'idée était de découper les chevrons existants et d'y clipper avec d'autres perpendiculairement.

Encore et toujours de la sculpture, mais là cela devient du grand art, car il faut raisonner en trois dimensions.

Dans le sens de la longueur il y avait 5cm de différence entre le fond et l'escalier, et en largeur plus de 1cm. Je n'arriverai pas à tout mettre à niveau mais je devrai m'en approcher, et ensuite avec la colle à carrelage, je pourrai encore affiner.

J'en ai profité pour faire passer un fil entre le garage et le salon, afin de rajouter une prise qui manquait à cet endroit. On peut apercevoir la poussière "isolante" qu'il y avait sous le parquet : malgré la bâche de protection que j'avais mise, j'ai ruiné tout le premier étage.

Après quelques soirées d'effort j'ai réussi mon enchevêtrement de bois : j'ai du raboter, limer, clouer, poncer, caler, etc ...
Ensuite j'ai mis de la vermiculite bitumée comme isolant thermique et phonique : bien tassée cela apportera également un peu plus de maintient.

Admirez le travail de titan : il ne reste qu'à poser dessus des panneaux d'OSB et ensuite je pourrai carreler.

Les panneaux font 180x60cm et se clipsent comme du parquet : le plus difficile est de faire toutes les coupes et ensuite d'arriver à tout emboiter.

La hauteur finale est satisfaisante : là j'ai enlevé la contre-marche, mais en théorie avec le carrelage je devrai être à peu près à la même hauteur que le plancher initial.